dimanche 6 avril 2014

J'ai vu ... #5

GERONTOPHILIA 

J'ai décidé d'aller voir seulement des films avec des affiches qui ont des gens en gros plan. 


Ce film raconte l'histoire d'un jeune homme qui tombe amoureux d'hommes plus âgés que lui. Quand je dis plus âgé, je ne parle pas de mecs de 40-50 ans mais bien d'hommes d'environ 70-80 ans. 

Ce film m'a laissé perplexe.
Au début, j'ai vu son attirance pour les hommes très âgés comme une sorte de pathologie, un truc un peu "chelou", pas "normal", puis au fur et à mesure de l'histoire, il rencontre un homme et vit une jolie histoire d'amour avec lui le temps d'un road trip et là j'ai laissé tombé mes préjugés, je me suis dit "pourquoi pas après tout ?", ça se passe entre adultes consentants, il n'y a pas de soucis. J'ai alors vu ce film comme un énorme plaidoyer pour la tolérance, l'amour, la lutte contre les préjugés. J'étais d'accord avec sa copine, ce qu'il faisait c'était révolutionnaire. Alors que la société, la pub, les medias, nous disent que pour réussir, aimer, être heureux, il faut être beau, jeune, en pleine santé, lui il tombe amoureux d'un vieux monsieur de 80 ans. Ca devenait chou et mignon.

SAUF QUE (SPOILER ALERT) la fin m'a un peu glacé, m'a fait redescendre de mon petit nuage de Bisounours. Pendant tout le film, on le voit vivre une chouette histoire d'amour avec le vieil homme (Mister Peabody) jusqu'à ce qu'il - sans surprise - décède. Il pleure alors un bon coup mais retrouve très vite le sourire en redécouvrant un vieil homme de son entourage pour lequel il éprouvait déjà une attirance avant de rencontrer Mr Peabody. Et là l'acteur principal a ce regard ... ce regard assez glauque, un peu pervers en mode "toi tu es ma prochaine proie" et sur le coup j'ai trouvé ça tellement malsain, tellement moche. Pour moi c'était redevenu l'histoire d'un jeune homme "atteint" d'une paraphilie.



Du coup je me suis demandée ce que le réalisateur avait voulu nous montrer. Un film sur la gérontophilie en tant que paraphilie ou un film sur quelqu'un qui tombe amoureux d'une personne âgée ? Si pendant les 3/4 du film j'ai penché pour la seconde option, les dernières secondes ont tout perturbé. 
Je me suis alors dit que je devais avoir une vision erronée de la gérontophilie. Pour moi honnêtement, il s'agissait d'un comportement "déviant" (mon dieu j'ai l'impression de parler comme Christine Boutin). En fait je dois juste sortir de ce prisme "sexualité normale" et prendre en compte le fait que oui il est possible d'être attiré par des personnes âgées sans que ce soit bizarre, oui les personnes âgées peuvent avoir une vie sexuelle. Comme quoi, moi qui me considère comme une fille très ouverte d'esprit qui accepte toutes les formes d'amour et d'attirance, ce film m'a prouvé que j'avais encore du chemin à faire. 

Si je reprends le film sous cet angle, je dirais que la fin m'a gêné car lui qui se prétend très amoureux oublie finalement rapidement cet amour et passe rapidement à autre chose et ça m'a déçu du personnage (mon coeur de midinette). Mais ce twist final m'aura au moins permis de me poser des questions sur moi et mon ouverture d'esprit.

Le monsieur s'appelle Pier-Gabriel Lajoie (il est canadien), hétéro, 19 ans, mannequin à ses heures perdues. VOILA QUOI.

Pour finir un peu sur la paraphilie (je ne connaissais pas ce mot avant de faire cet article) il s'agit de "l'ensemble des attirances ou pratiques sexuelles qui diffèrent des actes traditionnellement considérées comme normaux ; les pratiques elles-mêmes sont souvent classés comme des délits ou des crimes sexuels dans différents pays" (merci wiki). A ce jour 547 paraphilies sont recensées ça va de l'attirance pour les extra-terrestres (exobiophilie) en passant par l'attirance pour le vomi (émetophilie) jusqu'aux plus connues la zoophilie ou la pédophilie. Pour rappel l'homosexualité et la bisexualité étaient il y a encore peu recensées comme paraphilie. Je trouve ça bête de mettre sur un même plan l'attirance pour les personnes âgées et l'attirance pour les enfants. Dans le premier cas, tout se passe entre adultes consentants, et personne ne devrait avoir quelque chose à redire. Pour moi la clé est là, il faut que ça se passe entre personnes consentantes et adultes (après on peut se demander à quel âge on est adulte mais c'est un autre débat). Tout ça n'est qu'une question de perception selon la société dans laquelle on vit et selon ce qu'on considère être comme normal. Tant que personne n'est forcé, qu'est ce que ça peut faire qu'un jeune homme couche avec trois vieilles dames, en leur léchant les pieds plein de vomi ? 

Sur ce bon appétit et bonne journée !

Ma maman m'a dit de mettre un cahe-nez si j'avais froid. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire