dimanche 6 juillet 2014

Week end en Inde, au Japon, en Chine, en Angleterre...

Je suis allée rendre visite à des amis à Paris au mois de juin, le temps d'un week-end.
Paris, sans vouloir jouer les blasées, je commence à connaître. Depuis mes 15 ans, je passe régulièrement des journées/week-end/semaines là-bas. J'ai déjà fait les lieux touristiques "classiques" plusieurs fois, je commence même à connaître un peu certaines lignes de métro, je sais à peu près me repérer dans la ville. Il était donc temps que je découvre Paris autrement. Et pour ça mes potes ont été formidables.
Ils nous ont concocté un programme vraiment sympa et à tout petit budget.

Nous sommes parties (mon amie et moi) samedi à 8h de Lille en covoiturage avec Bla Bla Car. C'était mon premier covoiturage et ça c'est ma foi fort bien passé. C'est vraiment sympa comme façon de voyager, écologique, durable, peu chère, ça permet également de rencontrer des gens. Je repartirai en covoiturage même si l'expérience retour a été moins agréable mais j'y reviendrai.

Nous sommes arrivées à Paris Porte d'Ivry où nous avons rejoint nos amis et nous avons pique-niqué à la Cité Internationale Universitaire. Dis comme ça on pourrait croire qu'on a pique niqué entre un HLM et un restau U mais pas du tout. La cité universitaire c'est 40 maisons étudiantes, 5800 logements, 12000 étudiants et chercheurs... Une maison, une nationalité. Le campus est géant avec cours de tennis, basket, foot, de la verdure partout, des maisons magnifiques. On se serait cru sur un campus anglais (Poudlard coucou me voilà).

Harry, Hermione, Ron ?





Par la suite, direction le quartier asiatique, chinatown parisien ! En quelques rues, nous voilà complètement dépaysés, on se serait cru dans les rues de Pékin. Nous voilà donc à faire les boutiques asiatiques et notamment le - apparemment très célèbre - Tang Frères où nous avons découvert toute sortes de fruits et légumes, de desserts verdâtres pas franchement appétissants, des nouilles de toutes les sortes, de tous les goûts. Nous avons fait d'autres magasins où étaient vendus toutes sortes de petits objets bien kitcsh, bien drôles et peu chers. J'en ai profité pour acheter un petit cochon tirelire bien kitsch mais qui malheureusement a rendu l'âme sur un passage piéton quelques heures plus tard. Paix à son âme.

On leur a mis une cagoule, il faisait frisquet le jour-là (oui OK c'est bon je sais,  je sors).


Le cochon en question. Rien que de les voir comme ça, mon coeur s'emballe (oui j'ai des goûts douteux en matière de déco).


Après direction la butte aux cailles (non pas la pute aux cailles) qui est un quartier très joli, bobo, agréable, avec des petites rues, des salons de thé, des petits restau qui ont l'air bons... Un endroit où il doit faire bon vivre. Dans le coin (CIMER la précision, je sais), il y a aussi quelque chose d'assez rare et foufou à Paris ... une rue pleine de très jolies maisons (qui doivent valoir l'équivalent de 50 années de SMIC). Le contraste avec les grands boulevards parisiens est assez dingue, mais surtout le contraste avec l'immeuble derrière est saisissant : un immeuble gris et moche. Par contre cette rue est le paradis des chats, il y en a dans quasi chaque maison (FOLLE AUX CHATS BONJOUR).


Tu le vois l'immeuble gris au fond ?





MIAOU


Ensuite, on est allé se poser sur les quais de Seine (avec des canettes comme des gros ploucos), pour se fondre avec les vrais parisiens et les touristes, pas très loin de Notre-Dame.


Puis direction un bar sympathique (dont j'ai oublié le nom) où comme des gros culs nous avons bu de la bière et manger des patates façon raclettes. Ai-je besoin d'en dire plus ?

Petit passage à la Sorbonne.


MANGER



Puis nous sommes allés à la Lucha Libre, un bar au concept unique puisqu'au sous sol il y a un vrai ring de catch. Vous pouvez enfiler des costumes de sumo et vous bastonner presque comme vous voulez, deux animateurs-catcheurs sont là pour modérer les combats et faire le show quand il le faut. Le soir où nous y sommes allés, il y avait un enterrement de vie de garçon, autant dire que l'ambiance était plutôt follasse et que nous avons bien ri.

Après avoir fait un autre bar près de la rue Mouffetard (c'est ça hein ?), nous sommes rentrés chez mon pote, tous épuisés. 


 

Le temps d'expliquer les règles aux catcheurs d'un soir.

Le monsieur là au sol fêtait son enterrement de vie de garçon, autant dire que les animateurs-catcheurs ne l'ont pas loupé...



Oui j'aurais pu la recadrer mais je suis une FLEMMARDE.

Le lendemain, après un brunch, mes potes nous ont emmené à Boulogne (en banlieue parisienne, pas sur mer) pour visiter les jardins Albert Khan, vraiment magnifiques, avec des ambiances différentes selon les "thèmes", le jardin japonais, la forêt vosgienne... Pour en savoir plus allez donc voir le site. Un petit havre de paix au abords de Paris.

MANGER



MANGER (on me dit dans l'oreillette que non en fait)





Mais où est Olaf ?





Nous sommes allés voir une église orthodoxe, la cathédrale Alexandre Nevsky de Paris, de quoi voyager l'espace de quelques minutes en plein coeur de la Russie orthodoxe.



Jesus, Jesus, Jesus ... (OK je me tais)

Ensuite, direction un temple indien dans le nord de Paris, un vrai dépaysement encore une fois. Ma pote, qui a vécu un an en Inde, a retrouvé des odeurs familières. Les offrandes (parfois un peu étranges comme des bouteilles de lait...), les statues kitsch, le côté hyper coloré, le point sur le visage entre les deux yeux, tout y était, un petit bout d'Inde en plein Paris.






Un petit tour au bord du canal Saint Martin, puis direction Porte de la Chapelle pour notre covoiturage retour qui ne s'est pas mal passé mais le mec était clairement là pour le business, nous étions 8 dans la voiture, personne n'a décroché un mot et le gars utilisait la fameuse technique de sortir à certaines sorties pour tout de suite rerentrer histoire d'économiser 3 euros sur le prix du trajet (hum) (voilà voilà).

Un week-end formidable à Paris, loin de ce que je pouvais connaître et c'était franchement agréable.
Il faut dire ce qui est, mes amis se sont largement inspirés de ces deux articles Madmoizelle : 

Question budget, je n'ai pas dépensé plus de 60 euros aller-retour Lille/Paris compris, ce qui est très bien pour ma bourse étudiante.

Ce week-end m'a donné envie de voyager un peu partout dans le monde, de sortir des sentiers battus, de voir autre chose. 
Suite au prochain épisode.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire