jeudi 12 septembre 2013

J'ai vu... #2

Jobs. 



Je le confesse, j'aime bien les biopic. J'aime bien parce que ça donne une histoire à un personnage (le principe du biopic quoi) et souvent ça légitime plus la personne ou son action, ça permet de s'attacher à elle un peu plus, d'avoir la sensation de mieux la connaître. 
J'ai adoré The Social Network par exemple. La mise en scène était vraiment géniale et les discussions entre les protagonistes étaient très intéressantes, et alors que concrètement il ne se passe pas grand chose, on arrive à être scotché devant. Puis ça donne une histoire à Facebook, ça le rend plus légitime et pendant environ quelques heures après avoir vu le film on se sent moins con de rester des heures dessus. Bref là où David Fincher (réalisateur de The Social Network pour ceux dans le fond qui n'auraient pas tout suivi) réussit clairement à nous passionner sans que ce soit forcément évident à la base sur un sujet comme celui-là, Joshua Michael Stern (réalisateur de Jobs) a réussi à m'ennuyer. 



En fait le problème avec ce film c'est que ce n'est pas fondamentalement un mauvais film mais ce n'est pas non plus un bon film. C'est le genre de films où tu ressors de la salle et où tu dis "mouais bof" et où finalement tu ne ressens rien. Et moi je ne vais pas au cinéma pour ne rien ressentir. 
J'ai besoin de rire, de pleurer, de crier, de m'énerver, parfois tout ça à la fois. 
Le bon point du film reste selon moi Ashton Kutcher qui joue bien, j'ai même été étonnée de sa performance. Simplement, ce qui se raconte n'est pas intéressant, c'est plat, sans éclats, sans fioriture. On sent bien que Steeve Jobs est un mec assez torturé mais il n'en ressort rien. Juste un mec qui crée une petite société (en "piquant" l'idée d'un autre d'ailleurs) qui deviendra grande. Une vraie success story à l'américaine mais qui ne fait rêver personne... 
Après je ne suis pas une grande fan d'Apple à la base. Peut-être que ceux qui ont un mac, un iphone et un ipod s'y retrouveront plus. Pour ma part, je pense que j'oublierais vite ce film... 




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire